BERLIN 1945 - JE SUIS NE DANS LES RUINES DU REICH

17,90 €

Un enfant de la guerre raconte sa naissance le 30 avril 1945 à Berlin, alors que la capitale du IIIe Reich agonise. Son père, un jeune Français envoyé par le gouvernement de Vichy au coeur du territoire ennemi dans le cadre du Service du Travail Obligatoire (STO), sa mère, étudiante à Berlin, se rencontrent et vivent leur amour sous la surveillance de la Gestapo. L'auteur reconstitue, 70 ans plus tard, la vie de ses parents de 1943 à 1945 sous les bombes, alors que les troupes soviétiques approchent, leur rapatriement en France, l'intégration difficile de sa mère en ces temps troubles d'immédiat après-guerre et sa propre existence en tant que " fils de boche ", partagé entre deux cultures.


Tout ceci, à l'appui de documents authentiques. L'auteur présente et commente une série de documents datant des années 1942 à 1945 : lettres de son père écrites aux Chantiers de Jeunesse en Saône et Loire, lettres écrites de Berlin, où le gouvernement de Vichy l'a envoyé au titre du Service du travail obligatoire, ainsi que divers documents et photos retraçant l'odyssée d'un père qui, de 1943 à 1945, a travaillé contre son gré à Berlin pour l'économie ennemie.


Ces documents racontent surtout comment ce jeune homme s'éprend d'une Allemande, vit avec elle une idylle mouvementée alors que Berlin agonise sous les bombardements. Ils auront un enfant qui naîtra le jour où Hitler se suicide et où les Soviétiques investissent la ville. L'auteur raconte enfin le retour en France de son père qui revient avec une Allemande et un enfant (allemand lui aussi). Ce retour leur réservera des surprises, car l'accueil ne sera pas celui qu'ils escomptaient.

En stock
Livraison : 5 jours ouvrés

Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
  Frais de port offerts pour les particuliers à partir de 40€ d'achat

en France métropolitaine

  Paiement sécurisé

CB / VISA / MASTERCARD / PAYPAL

  Service client

Ouvert 5j/7 de 9h30 à 17h30
02 31 06 06 53

Un enfant de la guerre raconte sa naissance le 30 avril 1945 à Berlin, alors que la capitale du IIIe Reich agonise. Son père, un jeune Français envoyé par le gouvernement de Vichy au coeur du territoire ennemi dans le cadre du Service du Travail Obligatoire (STO), sa mère, étudiante à Berlin, se rencontrent et vivent leur amour sous la surveillance de la Gestapo. L'auteur reconstitue, 70 ans plus tard, la vie de ses parents de 1943 à 1945 sous les bombes, alors que les troupes soviétiques approchent, leur rapatriement en France, l'intégration difficile de sa mère en ces temps troubles d'immédiat après-guerre et sa propre existence en tant que " fils de boche ", partagé entre deux cultures.


Tout ceci, à l'appui de documents authentiques. L'auteur présente et commente une série de documents datant des années 1942 à 1945 : lettres de son père écrites aux Chantiers de Jeunesse en Saône et Loire, lettres écrites de Berlin, où le gouvernement de Vichy l'a envoyé au titre du Service du travail obligatoire, ainsi que divers documents et photos retraçant l'odyssée d'un père qui, de 1943 à 1945, a travaillé contre son gré à Berlin pour l'économie ennemie.


Ces documents racontent surtout comment ce jeune homme s'éprend d'une Allemande, vit avec elle une idylle mouvementée alors que Berlin agonise sous les bombardements. Ils auront un enfant qui naîtra le jour où Hitler se suicide et où les Soviétiques investissent la ville. L'auteur raconte enfin le retour en France de son père qui revient avec une Allemande et un enfant (allemand lui aussi). Ce retour leur réservera des surprises, car l'accueil ne sera pas celui qu'ils escomptaient.