Le marché noir en Normandie 1939-1945

8,50 €

Marché noir, marché gris, marché brun et même marché blanc furent des termes très en vogue en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Du fait d’une raréfaction croissante de nombreux produits de consommation courante, les marchés officiels à des prix taxés cèdent rapidement le pas aux marchés parallèles. 

En stock
Livraison : 5 jours ouvrés

Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
  Frais de port offerts pour les particuliers à partir de 40€ d'achat

en France métropolitaine

  Paiement sécurisé

CB / VISA / MASTERCARD / PAYPAL

  Service client

Ouvert 5j/7 de 9h30 à 17h30
02 31 06 06 53

Certains producteurs et commerçants, mais aussi des trafiquants, gros et petits, vendent à des prix très rémunérateurs. Citoyens argentés, mais aussi petits débrouillards s’arrangent de ce système, mais pour ceux qui sont hors de ces circuits, la vie est très difficile. Région nourricière, productrice de denrées contingentées, à l’exemple du beurre et de la viande, la Normandie développe un marché avec les régions déficitaires, en premier lieu Paris et sa banlieue. Conséquence de l’occupation allemande, le marché noir marque l’échec de la politique économique dirigiste du gouvernement de Vichy.

Auteur
Yves Lecouturier
Éditeur
Ouest France
Nombre de pages
128
Date sortie / parution
14/04/2010
ISBN
9782737346910