Résistance et marche de la mort : un normand dans la tourmente

24,50 €

Auschwitz, Buchenwald et Langenstein Entré dans la Résistance organisée en novembre 1942, Paul Le Goupil milite au sein du Front patriotique de la jeunesse, le FPJ, une des organisations coiffées par le parti communiste français. 

En stock
Livraison : 5 jours ouvrés

Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
  Frais de port offerts pour les particuliers à partir de 40€ d'achat

en France métropolitaine

  Paiement sécurisé

CB / VISA / MASTERCARD / PAYPAL

  Service client

Ouvert 5j/7 de 9h30 à 17h30
02 31 06 06 53

Nous sommes à une époque où les volontaires engagés dans la lutte clandestine contre l'occupant allemand sont une minorité et où l'on prend donc vite des responsabilités. Distribuant tracts et journaux du parti, il contribue activement à la rédaction et à la diffusion de L'Espoir du jeune patriote normand et, en 1943, il agit contre le départ forcé des jeunes vers l'Allemagne dans le cadre du service du travail obligatoire (STO) institué par Vichy. Lorsque Paul Le Goupil est arrêté le 13 octobre 1943, il assume depuis peu la direction du FPJ pour l'ensemble de la Seine-Inférieure. La capture du jeune résistant est une « bonne prise » pour la Gestapo de Rouen. Commence pour Paul Le Goupil un véritable chemin de croix qui le conduit, après six mois terribles au secret dans une cellule de la prison Bonne Nouvelle à Rouen, au camp de Compiègne-Royallieu (Oise), l'antichambre de la déportation. Puis il subit le transport infernal, en wagon de marchandises, vers les camps nazis de Pologne (Auschwitz-Birkenau), puis du centre de l'Allemagne (Buchenwald et ses kommandos Halberstadt et Langenstein-Zwieberge).

Auteur
Paul Le Goupil
Éditeur
Charles Corlet Eds
Nombre de pages
322
Date sortie / parution
08/04/2017
ISBN
9782847066678